• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009
( 25 octobre, 2009 )

les bornes kilométriques du canal de Garonne méritent aussi une protection, même celles qui limitent les parcelles du service de l’état

Le long de la voie verte , vous avez pu apercevoir , parfois chancelantes ou même carrément renversées de belles bornes kilométriques indiquant d’un côté la distance les séparant de la fin du canal c’est à dire de Castets en Dorthe et de l’autre la distance les séparant de la jonction avec le canal du midi à Toulouse aux ponts jumeaux.

Entre Lagruère et le Mas D’Agenais plusieurs bornes mériteraient d’être consolidées et mises en valeur . Il faut dire que le cahier des charges relatif à la mise en oeuvre de la voie verte n’a pas suffisamment pris en compte ce patrimoine inestimable et c’est bien regrettable..

Quel dommage que les bornes hectométriques intermédiaires aient aussi été détériorées en partie par le rechargement de la berge et l’apport de grave..

Enfin , à Lagruère, l’usure des sols et les ravinements ont mis à jour des bornes de limitation complètement différentes des premières et tout aussi jolies . Les amis de la nature font tout pour les mettre en valeur.

Mais ne  serait-il pas possible d’envisager auprès de la DRAC , un classement de ce petit patrimoine qui appartient à l’histoire du canal et qui serait bien dommage d’abandonner . Les amis du musée et de la nature avec ceux du patrimoine pourraient faire une demande et en profiter aussi pour attirer l’attention des décideurs sur les 4 fontaines de la rive gauche du canal qui sont de véritables joyaux.

hélas ! pour l’instant elles sont bouchées . Pourtant je me souviens du temps où celle de Canton était entretenue par le Club nature et de celle de Ladonne par la municipalité. Quant à celle de Lafon , je me souviens de l’avoir vue en bon état lorsque tout jeune je passais à vélo sur cette berge pour aller au collège à Tonneins.C’est un lavoir en fait troglodyte avec un magnifique escalier que le CPN a tenté de déblayer il y a quelques mois.

Un riche patrimoine sur cette berge pourrait faire de ce sentier de randonnée balisé et répertorié dans les topos guides la renommée du site .

N’oublions pas non plus la fontaine de Guirauton  , l’ensemble des fossés d’écoulement des eaux pluviales que les anciens avaient creusés, les deux aqueducs, les escaliers  en pierre de taille donnant accès au bord de la Garonne depuis la voie verte et le superbe déversoir . Tous ces ouvrages concentrés sur notre territoire constituent véritablement un attrait inestimable. Encore faut-il en prendre conscience.

A mon avis nous ne sommes pas assez nombreux à  avoir mesuré l’importance de ce patrimoine. qui mériterait de la part de la DRAC une attention et une protection , voire un classement .

il y a encore du pain sur la planche ! Mais avec de la patience et beaucoup de persuasion , je suis convaincu que les amis de la nature et du patrimoine arriveront à convaincre les décideurs à s’intéresser à nos vieilles pierres qui donnent tellement de plaisir et de joie quand on sait les regarder .

Quelqu’un a écrit que les pierres parlent à ceux qui savent les entendre. C’est vrai et j’ajouterai que les valoriser , les restaurer et les protéger c’est respecter le travail des générations précédentes .

Jean Marie RICHON 

( 25 octobre, 2009 )

une borne kilométrique de Garonne en bordure de l’ancien chemin de tire trouvée à Lamarque

quelle belle trouvaille ! Il s’agit d’une borne kilométrique que j’ai repérée dans le jardin du presbytère de Lamarque cet été. C’est très rare d’en trouver encore. Un kilomètre plus loin , en face le château de la Barrière ancien lieu où étaient réunis tous les péages en 1555, se trouverait la deuxième borne , mais après avoir creusé et cherché en vain , je ne l’ai pas retrouvée.

 sans doute y en a -t-il ailleurs , dans d’autres communes. Mais celle-ci est bien conservée et les distances la séparant je suppose du port de Bordeaux sont  très lisibles.

Il est urgent d’alerter la DRAC et le service patrimoine pour envisager un classement afin que ce joyau  soit protégé.

Jean marie RICHON

( 24 octobre, 2009 )

Location de l’exposition « gens de l’eau en pays d’oc » et conférence sur le canal du midi et de garonne

dscn2096large1.jpgTous les villages riverains du canal sont invités à louer cette exposition à laquelle sont  greffés des documents annexes et une conférence d’une durée d’une heure suivie d’un débat ou pas.

Cette initiative est à mettre à l’actif des amis du musée et de la nature du Foyer Rural de lagruère.

toute collectivité locale, office de tourisme, association, qui souhaiterait bénéficier de cette prestation à l’occasion d’une animation ou d’une manifestation sur plusieurs jours peut contacter pour les modalités de location et d’intervention  Monsieur RICHON Jean Marie au 05 53 89 53 69 ou écrire à jean-marie-richon@wanadoo.fr ou écrire chez Monsieur RICHON au bourg 47400 LAGRUERE.

Le blog CPN LAGRUERE et le blog musée école de lamarque sont à consulter

( 23 octobre, 2009 )

La conférence sur le canal a rassemblé une quarantaine de personnes

saintjean2frres.jpgC’est une excellente soirée à laquelle les participants ont pu assister hier soir à la salle polyvalente.

La conférence d’une durée d’une heure a permis à beaucoup de personnes de mieux connaître leur canal qui a été inauguré en 1856 après finalement de multiples tergiversations dues à des conflits économiques et politiques.

Il faut dire que la concurrence immédiate du chemin de fer du midi qui a eu à gérer aussi le frêt sur le canal latéral a tué la navigation .

L’exposition a retenu l’attention de tous par ses photos en noir et blanc . Ce côté ancien et nostalgique , voire poétique a séduit l’assistance  et déjà des personnes ont demandé à ce que ce document puisse faire l’objet d’une autre conférence dans un autre lieu du canton.

Jean marie RICHON

( 23 octobre, 2009 )

Le temps peu clément a découragé les marcheurs, mais le CPN fera une nouvelle proposition de balade

Le problème soulevé par les pollutions lumineuses est trop important pour que cette animation  prévue ce vendredi 23 octobre attende l’année prochaine.

Les amis de la nature reconduiront  donc cette promenade nocturne dans leur programme à un moment plus propice .

En attendant ils vous invitent maîtriser votre consommation électrique et à demander à vos collectivités locales de tout faire pour limiter la prolifération des lampadaires .

Les éteindre une partie de la nuit nous semble être une bonne mesure qui ferait économiser 50% de dépenses sur la ligne énergies d’un budget. Imaginez que ces économies soient réinvesties dans l’utilisation d’énergies renouvelables. Ce serait bon pour la planète . A vous de juger.

LES AMIS DE LA NATURE DU CPN DE lAGRUERE

( 23 octobre, 2009 )

CE SOIR ON FETE LA NUIT NOIRE, C’EST LE PREMIER JOUR DE LA NUIT A LAGRUERE

Dans ce village de 300 âmes , les amis de la nature vont animer une soirée sur les conséquences des pollutions lumineuses ,essentiellement sur la faune ,au cours d’une balade nocturne encadrée par un montreur d’étoiles.

Située en milieu rural ce village n’est pas encore atteint par un superflu de lumières artificielles inutiles et dangereuses.

 Mais ne voit-on pas trop d’éclairages hors normes éclairant plutôt le ciel que les rues dans certaines villes et quartiers? ne pourrait-on pas s’éclairer d’une manière plus sobre? Les ampoules de noel qui approche ne pourraient-elles pas diminuées en nombre. Est-ce utile vraiment d’éclairer tous les lampadaires à trois heures du matin quand tout le monde dort?N’avez-vous pas vu des lampadaires éclairés le jour , le matin et le soir? C’est qu’il faudrait de meilleurs règlages. bien d’autres contradictions pourraient être relevées . Il suffit d’observer et vous découvrirez des abus qui conduisent par exemple à ne plus pouvoir voir un ciel étoilé.

S’occuper  de la liitation des éclairages publics et éviter de trop consommer , c’est faire des économies d’énergies conséquentes sur le chapitre énergies d’une collectivité ou sur le budget familial.Car chacun est aussi responsable de ce gaspillage sans nom.

A l’aube des réunions du sommet de Copenhague , il est capital de prendre en compte la pollution lumineuse et d’en réduire les impacts.

C’est l’objectif que les animateurs de la soirée vont essayer d’atteindre d’une manière ludique, en observant les constellations et en visionnant quelques vidéos au retour de la promenade nocturne.

Mais le public sera-t-il au rendez-vous? Réponse ce soir à 20H30 place de la mairie.

jean Marie RICHON

( 18 octobre, 2009 )

Conférence sur le canal latéral, jeudi à 19H:Savez-vous que l’église de Lagruère a failli tomber dans le canal après son creusement?

Pour tout savoir sur les conflits qui ont opposé la municipalité et le conseil de fabrique à la compagnie responsable du creusement du canal , venez participer à la conférence qui sera donnée jeudi soir à 19 h à la salle polyvalente de Lagruère , après le vernissage de l’exposition « gens de l’eau en pays d’oc ».

Cet édifice a été en effet fragilisé par le percement du canal et à une époque on a pu assister à de grands glissements de terrain . Heureusement au fil du temps cette église a bénéficié de travaux de consolidation . Mais les risques existent toujours de voir , un jour , le bâtiment encore plus fragilisé si des travaux ne sont pas entrepris pour éviter la dégradation de la pente nord. Cette pente de terrain appartenant à VNF , est devenue maintenant un a-pic excessivement dangereux et les ravinements suite aux orages de plus en plus violents et concentrés en quantité d’eaux, ne vont pas arranger les choses.

.

 

( 6 octobre, 2009 )

une exposition sur les canaux du midi : » GENS DE L’EAU EN PAYS D’OC » et CONFERENCE A LAGRUERE LE JEUDI 22 OCTOBRE

Elle était à Agen au siège de la FOL tout le mois de septembre et a été inaugurée en présence du sponsor ( la ligue de l’enseignement 47) et d’une assemblée bien fournie de personnes passionnées d’histoire locale et attirées par cette voie d’eau remarquable qu’est le canal de Garonne, sans oublier bien sûr la canal du midi dont le concepteur fut le célèbre Paul RIQUET.

« GENS DE L’EAU EN PAYS D’OC  » est maintenant à Lagruère et pour l’instant seuls les adhérents de toutes les sections du Foyer Rural ainsi que les utilisateurs de la salle lors des manifestations peuvent voir l’expo restaurée par Jean Marie Richon, Caroline Lustenberger et Francis Affre.

le vernissage est prévu le jeudi 22 octobre à partir de 18H30 . D’ores et déjà toutes les personnes intéressées par l’histoire  du canal du midi et du canal latéral sont invitées à venir voir les documents  et écouter la conférence qui aura pour thème le  creusement du canal à Lagruère.

Le conférencier  rappellera les mille péripéties qui opposèrent le conseil de fabrique et le conseil municipal à la société qui aménagea la voie d’eau en 1839.

Procès à propos de l’église Saint Aignan qui faillit s’effondrer, délibérations, plans ,  anecdotes, devraient retenir l’attention des spectateurs.

Chers internautes, vous qui lisez cette page , faites une bonne publicité pour que cette exposition sortie de l’oubli par trois bénévoles qui viennent de la rénover avec le soutien de la FOL , connaisse un grand succès et permette de reparler de l’histoire du canal de garonne et de son concepteur , un agenais , Jean baptiste DE BAUDRE.

je vous remercie

jean Marie RICHON animateur du club nature et du musée école

( 4 octobre, 2009 )

AIDEZ-NOUS A FETER LA NUIT NOIRE LE VENDREDI 23 OCTOBRE, FAISONS DES ECONOMIES D’ENERGIES

LES AMIS DE LA NATURE ET DU MUSEE DE LAGRUERE VOUS DONNENT RENDEZ-VOUS PLACE DU PARKING A 20H30 POUR RETROUVER LE CHEMIN DES ETOILES ET REDECOUVRIR LES JOIES DE LA FASCINANTE DIVERSITE DES ES¨7CES NOCTURNES.

ASSOCIATIONS , COLLECTIVITES LOCALES ASSOCIEZ-VOUS AU PREMIER JOUR DE LA NUIT AVEC LE CPN ET ETEIGNEZ SYMBOLIQUEMENT VOS LAMPADAIRES SOUVENT TROP NOMBREUX OU SEULEMENT UNE PARTE DE VOS LAMPADAIRESLE TEMPS DE LA SOIREE OU DE LA NUIT TOUT EN ASSURANT LE MAINTIEN DE LA SECURITE;

CE GESTE SYMBOLIQUE PEUT SERVIR DE DECLIC A DES PRATIQUES PLUS SYST2MATIQUES D’ECONOMIES D’2NERGIES et DE LIMITATION DE LA POLLUTION LUMINEUSE.

POUR CE QUI EST DE LAGRUERE , EN ECHANGE LE MONTREUR D’ETOILES QU’ON NE PRESENTE PLUS VOUS FERA DECOUVRIR LA BEAUTE D4UN CIEL ETOILE AVEC SES ETOILES PAR MILLIERS? SES PLAN7TES . SES NEBULLEUSES? SES SATELLITES ? ET AVEC UN PEU DE CHANCE LE PASSAGE DE LA STATION INTERNATIONALE.

CETTE NUIT MAGIQUE EN PERSPECTIVE AURA LIEU LE VENDREDI 23 OCTOBRE , NOTEZ BIEN CE RENDEZ-VOUS UR VOTRE AGENDA.

RENSEIGNEMENTS: 05 53 89 53 69   www.lejourdelanuit.fr 

( 3 octobre, 2009 )

Astronomie:1er jour de la nuit le 23 octobre à Lagruère. Aidez-nous à fêter la nuit noire et à nous mobiliser contre la pollution lumineuse

Partout en France , le grand public sera invité à retrouver le chemin des étoiles et à redécouvrir les joies de la fascinante diversité des espèces nocturnes en participant à des sorties nocturnes et des animations nocturnes.

le Club nature du Foyer Rural et son montreur d’étoiles ne pouvaient pas manquer cette aubaine.

ils vous proposent une randonnée sous les étoiles le vendredi 23 octobre au départ à 20H30 du parking de la salle polyvalente.

Le CPN demandera à la municipalité d’éteindre symboliquement les lumières du parking .au public f il fera prendre conscience que la diffusion de trop de lumières artificielles et superflues engendrent une surconsommation de l’énergie et affecte les éco systèmes nocturnes.

le jour de la nuit a pour objectif d’apprendre à aimer de nouveau la nuit noire, reposante et magique et de sensibiliser la population au phénomène de pollution lumineuse et aux économies d’énergies liées à l’éclairage.

 Qui n’a jamais éprouvé un sentiment de plénitude à la vue du scintillement de la voûte étoilée?

Ce feu d’artifice d’étoiles , renouvelé chaque nuit, s’est pourtant progressivement éteint sous l’effet de la pollution lumineuse qui fait disparaître l’obscurité nocturne. 

Associez -vous donc à cette grande soirée qui sera organisée à lagruère un vendredi soir, le 23 octobre,

 à 20H 30. PARLEZ-EN AUTOUR DE VOUS ET VENEZ NOMBREUX.

pour tous renseignements tel 05 53 89 53 69

|