( 8 octobre, 2010 )

SUITE A LA REUNION SUR LE BIO A LA CANTINE L’ARTICLE DU SUD OUEST

Cantine : la solution du bio passe par la proximité

 Moins de participants que d'habitude pour le bio dans les cantines et des débats techniques entre personnes convaincues.  photo patrick parage

Moins de participants que d’habitude pour le bio dans les cantines et des débats techniques entre personnes convaincues. photo patrick parage

Partager
Facebook Twitter Diggit StumbleUpon

Plus

 

Marmande SUITE A LA REUNION SUR LE BIO A LA CANTINE L'ARTICLE DU SUD OUEST trans
région Aquitaine trans
Lagruère trans
Lot-et-Garonne trans

 

Envoyer à un ami

 

Imprimer

Partager trans
Facebook Twitter
StumbleUpon Diggit
Myspace Delicious
Live G bookmarks
Reddit Linkedin

 

« A quand le bio dans les cantines scolaires ? » C’est un peu le questionnement récurrent que posent les animateurs du club CPN du foyer rural. Une précédente réunion avait été organisée en 2009. C’est une nouvelle fois à l’initiative de Jean-Marie Richon et de Pascale Gaillard qu’un débat était organisé dans la salle polyvalente, jeudi dernier (1).

L’introduction de produits bio à la cantine de Lagruère, sous l’impulsion de la municipalité, se fait progressivement et régulièrement, ce qui est d’ailleurs la tendance retenue partout où se réalisent des expériences. « Même dans des régions comme Rhône-Alpes, Paca, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon qui ont pourtant une ou deux longueurs d’avance sur la région Aquitaine en la matière », reconnaît Jean-Marie Richon. La cantine du RPI Calonges Lagruère est passée aux repas bio pour des produits limités au lait, aux légumes et aux œufs.

Le problème du surcoût Les participants à la réunion ont reconnu que l’introduction du bio dans les cantines découle du Grenelle de l’environnement et que « les objectifs fixés à 20 % d’aliments bio d’ici 2012 ne seraient pas atteints sans aides conséquentes des collectivités et sans volonté politique ! »

Le problème du surcoût des repas bio pourrait être réduit par une meilleure gestion dans la composition de menus cuisinés et équilibrés, par la réduction des gaspillages et par l’approvisionnement de proximité.

Les associations de parents d’élèves présentes ont écouté attentivement les explications fournies concernant les avantages et les contraintes. La structuration de la filière, le surcoût et l’approvisionnement restent pour l’heure autant de freins à l’introduction du bio dans les cantines.

(1) En présence de Jean-Paul Lambrot, représentant la municipalité de Lagruère ; de Jean-Luc Barbe, conseiller général du canton et de Bernard Péré, conseiller régional et président de la commission agriculture au Conseil régional. Ont participé également aux travaux : le président Guibert, du Civam bio (centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) et les Jardins de Noé avec Thierry Charreteur.

( 8 octobre, 2010 )

La Physique ne sera plus pour vous un univers intimidant

Bonjour,

Les Atomes Crochus ont le plaisir de vous annoncer le lancement du blog des traumatismes scientifiqueshttp://traumasciences.atomes-crochus.org

A la fois ludique et instructif, il s’inscrit dans une démarche de recherche du groupe Traces, à l’Ecole normale supérieure, destinée à comprendre comment, dès l’enfance, se construit notre rapport à la science.

La physique est restée pour vous un univers obscur et intimidant ?
Vous êtes paralysé-e à l’idée d’appliquer une règle de trois ?
Vous avez honte de ne toujours pas savoir distinguer un atome d’une molécule ?
Le microscope était-il au contraire le compagnon de vos aventures d’enfant ?

Nous vous invitons à votre tour à partager vos bons ou mauvais souvenirs de science ! Les souvenirs évoqués peuvent être commentés par les internautes. Les premiers témoignages sont d’ores et déjà croustillants…

Cette initiative est l’extension d’une animation intitulée Le cabinet des traumatismes scientifiques, imaginée par Richard-Emmanuel Eastes et André Giordan, qui prend la forme d’un échange ludique entre un Docteur en sciences et son patient. Remontant dans son enfance, le participant évoque ses bons ou mauvais souvenirs liés à la science. S’en suit une discussion dont l’objectif est de lever des résistances et de soulager des complexes…

A bientôt sur le blog !

Le Docteur Pendule, docteur en sciences.
http://traumasciences.atomes-crochus.org

( 7 octobre, 2010 )

LES NOUVELLES DE L’ENVIRONNEMENT AVEC LE CPN DE LAGRUERE

Le reportage vidéo

LES NOUVELLES DE L'ENVIRONNEMENT AVEC LE CPN DE LAGRUERE %5CUsers%5CJean-Marie%5CAppData%5CLocal%5CIM%5CRuntime%5CResource%5CView%5Cblock1 Adapter les filières de valorisation des biodéchets aux territoires Les déchets organiques comptent pour près de 40% des déchets des ménages. Si le compostage permet de valoriser efficacement les déchets verts et de cuisine pour réduire l’incinération voire l’enfouissement, la mise en place de filières reste complexe. Entre maisons individuelles et habitats collectifs les solutions diffèrent. Illustration sur la communauté d’agglomérations de Cergy-Pontoise. Visionner la vidéo

Les news

%5CUsers%5CJean-Marie%5CAppData%5CLocal%5CIM%5CRuntime%5CResource%5CView%5Cblock1

 

Loi Grenelle 2 : 50 décrets jugés  »prioritaires » par le Ministère du Développement durable Si le ministère se donne 18 mois pour publier les 201 décrets d’application de la loi Grenelle 2, une cinquantaine d’entre eux devraient prochainement être publiés dont ceux relatifs au tarif d’achat du biogaz, à la RT 2012 et à l’éolien offshore.

 

%5CUsers%5CJean-Marie%5CAppData%5CLocal%5CIM%5CRuntime%5CResource%5CView%5Cblock1   PUBLI-REPORTAGE Eau et urbanisme : L’agence de l’eau Adour-Garonne publie un guide technique inédit Pour développer une culture commune entre les producteurs de documents d’urbanisme et les acteurs de l’eau, ce guide méthodologique vise une meilleure prise en compte des enjeux de l’eau dans les documents d’urbanisme.

%5CUsers%5CJean-Marie%5CAppData%5CLocal%5CIM%5CRuntime%5CResource%5CView%5Cblock1

 

Les coraux de l’Ile de la Réunion s’appauvrissent sous la pression humaine Dix ans de suivi de la barrière corallienne réunionnaise ont permis de confirmer sa dégradation, amorcée dans les années 80. La forte pression humaine en serait principalement la cause, selon un rapport publié par l’IRD et Pareto en septembre.

 

%5CUsers%5CJean-Marie%5CAppData%5CLocal%5CIM%5CRuntime%5CResource%5CView%5Cblock1

 

Plan Solaire Méditerranéen : l’appel du pied aux investisseurs Deux ans après le lancement du PSM, 150 projets ont été déposés. Mais la plupart font face à des obstacles techniques et financiers, ce qui risque de compromettre l’objectif de 20 GW d’EnR d’ici 2020 si les investissements ne suivent pas.

 

( 5 octobre, 2010 )

NE JETEZ PLUS VOS BOUCHONS DE LIEGE ILS SONT TROP PRECIEUX POUR ALLER A LA POUBELLE

FRANCHEMENT IL FAUT REDYNAMISER CETTE COLLECTE SUR NOTRE TERRITOIRE VAL DE GARONNE ET PROFITER DE LA NOUVELLE DONNE  ET DES CONDITIONS NOUVELLES AU NIVEAU DU TRI POUR QUE LE BOUCHON DE LIEGE SOIT RECONSIDERE.

 

EN PRINCIPE LE RESEAU EST LE SUIVANT:

1° VOUS COLLECTEZ CHEZ VOUS QUE LES BOUCHONS DE LIEGE ET VOUS  LES METTEZ DANS UN SAC.

2° VOUS JETEZ LES BOUCHONS SYNTHETIQUES DANS LA POUBELLE GRISE.ILS NE SONT PAS RECYCLABLES

3° LE SAC PLEIN ,VOUS LE PORTEZ A LA DECHETTERIE LA PLUS PROCHE

4°LES SACS SONT ENSUITE STOCKES

5°LES BOUCHONS SONT A NOUVEAU TRIES PAR UNE ASSOCIATION D’INSERTION
6°LES SACS SONT LIVRES A L’USINE DE RECYCLAGE BASEE A SOUSTON

7°LES PRODUITS ISSUS DU RECYCLAGE SONT UTILISES COMME ISOLANTS , PARQUETS, PANNEAUX, BRIQUES , …..

8°UNE GRANDE PARTIE DES RECETTES SONT UTILISEES POUR AIDER DES ETABLISSEMENTS ACCUEILLANT DES ADULTES HANDICAPES

ALORS N’HESITEZ PLUS, COLLECTEZ LES BOUCHONS DE LIEGE ET PORTEZ-LES A LA DECHETTERIE LA PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS.

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS SUR LA COLLECTE DES BOUCHONS DE LIEGE S’ADRESSER A LA CCVG VAL DE GARONNE.

MAIS LE CPN QUI EST A L’INITIATIVE DE CETTE COLLECTE PEUT AUSSI VOUS RENSEIGNER.

TEL 05 53 89 53 69bouchons1.jpg PRIERE DE NE COLLECTER QUE LES BOUCHONS EN LIEGE. MERCI.

( 4 octobre, 2010 )

A CE JOUR VOICI LES STATISTIQUES

Nombre total de hits:41029
Nombre total de visites:17631

 

LES ACTIONS DU CPN ONT ETE QUAND MEME LUES PAR  17631 CITOYENS.

( 4 octobre, 2010 )

c’est le moment de redynamiser la collecte des bouchons de liège usagés

Initié par le club connaître et protéger la nature du Foyer Rural de Lagruère, ce projet de collecte qui avait été reconnu par l’ADEME comme un exemple de développement durable  et qui avait du coup été primé , a connu dès le début, avec plus de 120 points de collecte gérés par les bénévoles, un succès éclatant.

Dépassés par leur réussite et soucieux de perenniser leur initiative, les bénévoles passaient le témoin à la CCVG qui a donc aujourd’hui en charge la collecte des bouchons de liège usagés.Mais celle-ci peine à grandir car les bouchons  ne sont pas portés à la déchetterie en quantité suffisante par les citoyens ,  comme le prévoit la démarche adoptée en conseil communautaire. Sans doute la communication n’est-elle pas passée ou alors cette collecte est-elle considérée par les ménages comme inutile ce qui alors serait bien dommage!Il faut savoir que le liège est un produit naturel noble et qu’il ne pourrit pas dans la terre . En outre il est un excellent isolant thermique et acoustique. ils est ignifuge et il ne retient pas la poussière. Bref il ne possède que des qualités et c’est bien regrettable de ne pas pouvoir  lui donner une deuxième vie, comme le prévoyaient les bénévoles du club connaître et protéger la nature de Lagruère..

 

La mise en place du nouveau tri sélectif offre pourtant une opportunité pour redynamiser cette collecte. 

 

Seuls les conteneurs à verre devraient  rester dans les points d’apports volontaires.Les bouteilles vont continuer forcément, si le tri est bien fait, à être jetées en plus grand nombre. Pour éviter aux bouchons de liège d’aller dans la poubelle grise puis à Nicole ou à Lapouyade vivre le restant de leur jour il me semblerait utile et judicieux de déposer à côté du conteneur à verre un collecteur adapté pour recueillir les bouchons de liège. Cela apparaît évident pour le CPN du Foyer ruralde Lagruère.Mais est-ce évident pour tout le monde?


En attendant que cette idée fasse son chemin ,Ne jetez donc plus vos bouchons à la poubelle grise , ils sont trop précieux pour être ensuite enfouis ou brûlés .Portez-les à la dechetterie après les avoir mis au sec dans un sac en jute ou dans un carton car le liège n’aime pas l’humidité.

 

je rappelle à tous que les bouchons sont ensuite recyclés à SOUSTON et qu’ils servent à fabriquer des produits pour l’isolation  des maisons, des panneaux d’affichage, des cloisons,  des parquets et bien d’autres sous produits bien utiles .Donner une seconde vie au bouchon de liège C’est ce qu’on appelle du développement durable car en plus vous   protégez les suberaies gravement déficitaires et surexploitées.

Vous préservez l’environnement en faisant un geste simple. En outre vous donnez du travail à une association d’insertion qui retravaille la matière , une matière noble en voie de disparition et qui est très coûteuse.

 

Enfin , il faut savoir que l’industriel de Souston redistribue une grande partie des recettes issues de la vente des produits obtenus à partir du recyclage à des établissements accueillant des adultes handicapés.L’action est donc sociale et humanitaire.

En fait si ce projet avait remporté le prix de L’ADEME c’est parce que  les trois piliers du développement durable se retrouvaient imbriqués(le social, l’environnement et l’économie).

Encore une fois ayez le geste naturel, ne jetez pas les bouchons de liège à la poubelle !!   Merci.Parlez-en autour de vous et à partir de demain pas un seul bouchon ne doit manquer à l’appel !!

Autant de bouteilles de vin ouvertes , autant de bouchons de liège collectés!!!

Les animateurs du CPN de LAGRUERE
 

 

( 2 octobre, 2010 )

LA PREMIERE SORTIE NATURE DU CPN AURA LIEU LE 6 OCTOBRE A LA FILHOLE A MARMANDE

LES AMIS DE LA NATURE DU CLUB CONNAITE ET PROTEGER LA NATURE DU FOYER RURAL DE LAGRUERE ORGANISENT LEUR PREMIERE SORTIE NATURE A LA FILHOLE A MARMANDE.

RENDEZ-VOUS EST DONNE AU PARKING DE LA CELEBRE PLACE DE MARMANDE EN BORDURE DU TREC A 14H30.

POUR LES PERSONNES QUI SOUHAITERAIENT PARTIR DE LAGRUERE LE DEPART EST FIXE A LA HALTE NAUTIQUE A 14 HEURES PRECISES. UN COVOITURAGE EST ENVISAGE.dscn3157large1.jpg

 

LES SORTIES NATURE NE SONT PAS DES RANDONNEES PEDESTRES.  D’AILEURS LE CPN N’EST  PAS UN CLUB DE RANDONNEE PEDESTRE. IL S’AGIT DE DECOUVRIR AU FIL DES PAS LA NATURE ET LE PATRIMOINE EN L’OCCURRENCE CE JEUDI 6 OCTOBRE LES BERGES DE LA GARONNE, L’HISTOIRE DE LA NAVIGATION SUR LE FLEUVE,LES QUAIS, LE PORT? LA FANE ET LA FLORE DELA PLAINE INONDABLE.

LE CPN A POUR OBJECTIF L’EDUCATION A L’ENVIRONEMENT ET LA SENSIBILISATION DU PUBLIC AU MILIEU NATUREL .


POUR TOUS RENSEIGNEMENTS ET POUR ADHERER AU CLUB CPN , UN ATELIER DU FOYER RURAL DE LAGRUERE ,TEL AU 

05 53 89 53 69

( 30 septembre, 2010 )

Ce SOIR 30 SEPTEMBRE ON PARLE DU BIO DANS LES ASSIETTES A LAGRUERE VENEZ SOUTENIR CETTE DEMARCHE NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX

LE NOMBRE DE CONVERSIONS EN BIO D’AGRICULTEURS CONVENTIONNELS EXPLOSE EN AQUITAINE ET PRINCIPALEMENT EN LOT ET GARONNE.POUR AUTANT LE NOMBRE D’EXPERIENCES DE CANTINES BIO N’EST PAS A LA HAUTEUR DES ESPERANCES ET SE TROUVE EN DECALAGE AVEC CETTE PROGRESSION.

LA FAUTE SANS DOUTE A L’ABSENCE d’ORGANISATION DE LA FILIERE BIO QUI REND DIFFICILE L’APPROVISIONNEMENT  ET LE SURCOUT QUE LA FABRICATION DES REPAS OCCASIONNE.

L’ABSENCE AUSSI D’UNE DEMARCHE GLOBALE AU SEIN DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ASSOCIANT L’ENSEMBLE DU PERSONNEL VERS UN DEVELOPPEMENT DURABLE.

DE TOUT CELA NOUS EN PARLERONS CE SOIR ET LES PARTICIPANTS SERONT AMENES A PROPOSER DES SOLUTIONS AU SEIN D’ATELIERS DE REFLEXION , UNE MANIERE POUR LES ANIMATEURS DE CHANGER LE STYLE DE CE TYPE DE REUNION PLUTOT FIGE DANS LA MESURE OU D’UN COTE ON A DES PERSONNES QUI APPORTENT  GENERALEMENT L’INFO ET DE L’AUTRE UN PUBLIC QUI ECOUTE.

CE SOIR LE PUBLIC SERA ACTEUR C’EST DU MOINS CE QU’ESPERENT LES ANIMATEURS.

 

L’ANIMATEUR  DU CLUB CONNAITRE ET PROTEGER LA NATURE      JEAN MARIE RICHON

( 29 septembre, 2010 )

JEUDI 30 SEPTEMBRE TOUS A LAGRUERE POUR DIALOGUER SUR LE BIO A LA CANTINE A 20H30 SALLE POLYVALENTE

éunion sur le BIO, cantine

jeudi 30 septembre 2010 : 20h30


JPEG - 108.6 ko Cette réunion qui avait été annulée en juin va donc être reprogrammée pour certainement la fin du mois de septembre 2010.

Finalement le fait d’avoir décalé cette rencontre va permettre d’apporter des éléments supplémentaires au débat . De nombreuses cantines depuis la rentrée scolaire sont passées au bio (en partie) et les responsables ou animateurs pourront nous dire les avantages et les inconvénients relevés.

Quant au CPN , il devra apporter les informations qu’il a enregistrées lors de sa participation au stage organisé par le CIVAM BIO aux participants.

Donc à bientôt pour cette réunion qui s’annonce instructive mais aussi interactive . Pour ce qui est de ce dernier point , le CPN adoptera un style approprié tout au long de la réunion, afin que tout le monde puisse s”exprimer et donner son point de vue dans une perspective constructive et non conflictuelle.

Elle aura lieu le 30 septembre, à la salle polyvalente Michel Fourcaud , à 20H 30 et à Lagruère bien entendu. Enseignants, parents d’élèves, élus, agriculteurs bio et conventionnels, fournisseurs, syndicats, ….. seront invités pour réfléchir et tenter de mettre sur pied un approvisionnement local des cantines scolaires.

Celles-ci doivent utiliser 20% d’aliments bio dès 2012. Il va donc falloir que les collectivités locales s’activent et aident à la création de circuits courts d’approvisionnement.

Des gestionnaires d’établissements scolaires qui déjà servent des repas bio seront présents et feront part des avantages et des difficultés rencontrées

jean Marie RICHON animateur du CPN

( 29 septembre, 2010 )

JEUDI A 20H30 A LA SALLE POLYVALENTE REUNION SUR L’ALIMENTATION BIO DANS LES RESTAURANTS SCOLAIRES

DEUX POINTS IMPORTANTS SERONT ABORDES PARMI D’AUTRES BIEN ENTENDU.TOUS CEUX QUI VEULENT DEMARRER DES REPAS BIO SONT EN EFFET PREOCCUPES ET SONT A LA RECHERCHE D’INFORMATIONS.

 

-LE PROBLEME DU SURCOUT DES REPAS

-LE PROBLEME DE L’APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS BIO

 

 

SUR CES DEUX SUJETS LES ANIMATEURS DU FOYER RURAL SE SONT ENTOURES DE PERSONNES SUFFISAMMENT AU FAIT POUR APPORTER DES REPONSES CREDIBLES AUX ELUS, AUX PERSONNEL DES CANTINES, AUX PARENTS ET AUX ENSEIGNANTS.

LA PRESENCE D’AGRICULTEURS BIO PERMETTRA AUSSI DE MIEUX COMPRENDE LA PROBLEMATIQUE.

SI DE SURCROIT LE CONSEILLER REGIONAL EN CHARGE DE LA COMMISSION AGRICULTURE ET LE CONSEILLER GENERAL DU CANTON SONT PRESENTS LES PARTICIPANTS AURONT CONNAISSANCE DES PROJETS DEFENDUS PAR LES DEUX ASSEMBLEES.

L’ANIMATEUR DE LA REUNION      JEAN MARIE RICHON

1...34567...41
« Page Précédente  Page Suivante »
|